Search    
  juillet 26, 2017  
   You are here:  ModélisationPatternsBusiness Patterns    
Modèles Métiers (Business Patterns) - Description générale

Présentation des 'Modèles Métiers' ou 'Business Patterns'

Schema d'assemblage d'un logiciel

BusinessPatternsOverview.jpg

 

L’industrie Logiciel est prise entre deux contraintes majeures : 

 
  1. Compétition : S’adapter rapidement à la demande du marché,
   2. Fléxibilité: Garantir l’évolution des logiciel solutions (agilité).

La construction des architectures logicielles obéit à des règles de construction assez bien identifiée depuis plusieurs années.

   Les motifs de conception (Design Patterns) :

A l’origine un groupe de quatre personnes (Erich Gamma, Richard Helm, John Vlissides, Ralph Johnson) baptisé le ‘Gang of four’, identifia des schémas algorithmiques récurrents. Ils ont compris et identifié les premiers mots du vocabulaire des architectes en créant des motifs de conception appelés les ‘Design Patterns’.

Ces ‘Design Patterns’, au nombre de 23, sont classés en trois familles : Comportement, FabriquesStructure de donnée. Ils définissent un vocabulaire de base permettant toute construction logique dans les logiciels.

Les motifs de conception ne répondent bien évidemment pas au logique complexe que l’on rencontre dans le monde réel, à savoir des logiciels de facturation ou de la gestion documentaire par exemple.

   Les Patterns Architecturaux (Architectural Patterns) :

C’est pourquoi, d’autres se sont attelés à faire des assemblages plus complexes basés sur les motifs de conception et qui capturent des fonctions logiques de plus au niveau, ce sont les patterns architecturaux. On les retrouve en nombre dans les logiciels de l’industrie comme les serveurs web ou les serveurs de mail par exemple.

Dans cette logique d’évolution, les logiciels ne sont pas facile à assembler, ils restent le domaine réserver des architectes et des développeurs de bon niveau.

   La Programmation orientée aspect (Aspect Oriented Programming) :

Dans les techniques modernes, dont l’approche ‘orientée aspect’, le logiciel est conçu autour d’un noyau que l’on appelle ‘la glue’ d’une part, et d’axes d’autre part. Chaque axe représente une caractéristique du logiciel qui donne au logiciel sa valeur ajoutée. Ainsi dans un monde idéal, l’on devrait pouvoir ajouter des fonctionnalités à un logiciel avec un minimum d’effort, juste un ajoutant un axe sur ce même noyau. Reste à développer ‘la glue’ qui représente moins de 5% du logiciel et les fonctions spécifique au métier bien-sûr.

   Les Modèles Métiers (Business Patterns) :

Les ‘Modèles Métiers’ sont construits dans cette optique, ce sont des patterns architecturaux qui capturent les métiers de l’industrie autour d’axe technique ou fonctionnel et s’assemble pour former le logiciel final.

Il forme ainsi la solution la plus proche de la demande client en s’efforçant de clarifier la lecture du système d’information.

   Evolution des outils de développement :

Dans cette approche, les outils de développement deviendront de plus en plus accessibles au ‘non expert’ afin de manipuler des blocs logiques est de les assembler de manière visuelle et non plus avec du code, tel que cela se fait dans la plupart des projets informatiques actuels.

   Classification :

Les Business Patterns se regroupent en deux grandes familles :

   1. Les Business Patterns Techniques tels que les mécanismes d’audit, ou de persistance par exemple.
   2. Les Business Patterns Fonctionnels tels des logiques d’agrégation d’information ou de workflow par exemple.

   Méthodologie :

Nous utilisons un ensemble de technique, notamment l’AOP, les méthodes ‘Agiles’ et des ressources humaines particulièrement sélectionnées pour modéliser les logiciels. Nous identifions, réutilisons et développons en permanence de nouvelles briques basées sur un système breveté qui nous permettent de répondre exactement à vos besoins.



Copyright 2000-2009 BusinessPatterns & Modèles Métiers - Marques Déposées
Conditions d'utilisation Confidentialité
Accueil|Blog Corner